Guy Fortin a traduit un texte de Tim Jones qui a initialement été publié dans le numéro de Juillet-Septembre de l’Arkansas Fungi, le bulletin de l’Arkansas Mycological Society. Ce texte résume très bien comment et pourquoi cette question ne devrait pas être posée. Certains mentionnent parfois que ne pas vouloir répondre à cette question n’est qu’une démonstration d’élitisme. La vérité est plus simple.

En gros, la mycologie est une science qui peut parfois s’avérer dangereuse, en particulier ce qui concerne la comestibilité. C’est donc plutôt un désir d’éviter des situation potentiellement fâcheuses qui motive notre conduite. Nous sommes des passionnés de mycologie et nous vous guiderons dans vos apprentissages si vous êtes avares de connaissances. Toutefois, poser les bonnes questions aide à obtenir des réponses appropriées. Le texte disponible en suivant le lien ci-bas devrait ainsi vous éclairer à propos de cette fameuse question  :

http://blog.mycoquebec.org/blog/ca-se-mange-guy/

1 commentaire

  • webmaster@cmaq.org,

    test

  • Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Publication précédente
    Ça se mange ?
    Publication suivante
    Ça se mange ?